Discours, temps de rencontre et pratiques professionnelles

L'organisme Cerep-Phymentin vous présente ici, les grands moments rythmant sa vie associative. Ces épisodes témoignent des positionnements des instances dirigeantes mais relatent aussi les temps de rencontre et de réflexion entre les professionnels des 9 structures.

D'autres documents vous informent sur les actions menées au quotidien par tous les professionnels de l'association afin d'assurer des prises en charge de qualité.

Éditoriaux du président :

Éditoriaux du directeur général :

Rencontres associatives

2015

2014

  • Discours de Bernard Golse, Président de Cerep-Phymentin, à l'occasion de la première rencontre entre salariés suite à la fusion des associations Cerep et Phymentin : 28 janvier 2014

Projet associatif 2015-2020

Livret d'accueil du patient et de sa famille

Rapports d'activité

Taxe d'apprentissage

Notre organisme de formation : le Copes

Nos interventions dans les médias :

  • Olivier Duris sur France Culture, dans Matières à penser avec Serge Tisseron (octobre 2017)

L’enfant autiste et les sortilèges numériques
Les outils numériques s’avèrent, pour certains enfants autistes, formidablement mobilisateurs… à condition de ne pas oublier que c’est la médiation de l’éducateur qui fonde dans tous les cas l’intérêt de l’enfant.
Olivier Duris, psychologue dans un hôpital de jour, nous parle de ses ateliers, de telle façon qu’on se demande parfois si les tablettes et les robots sont pour lui l’occasion de découvrir les possibilités de ces enfants différents, ou bien si ce ne serait pas au contraire ces enfants qui seraient pour lui l’occasion de découvrir ces technologies. En tous cas, la réciprocité est au cœur de son action thérapeutique.

  • Bernard Golse sur France Culture (janvier 2017)

 Musique du langage, et langage des mains
« Il fallait bien choisir, je suis devenu médecin, mais la musique conserve une place essentielle dans ma vie. Mon équipe est mon orchestre, et en m’occupant surtout de psychiatrie du bébé, je m’intéresse ainsi aux débuts du langage et à la musique du langage...»