2 - Gestion comptable, budgétaire et financière

Page en cours de réalisation ...

Processus 2 : Gestion comptable, budgétaire et financière - présentation de l'activité

Depuis 2015, dans sa volonté de sécuriser ses activités et de mieux répondre aux questions économiques et fiscales, l’association a défini très clairement :

  • un secteur non lucratif correspondant à l’utilisation des ressources de l’assurance maladie pour les activités sanitaires et médico-sociales ;
  •  un secteur dit « lucratif » correspondant aux activités de formations, d’expertises et de conseils.

La comptabilité de l’ensemble des activités des établissements est centralisée au siège. Les budgets sont préparés par le siège avec le concours de chaque direction d’établissement. Ils sont ensuite présentés lors des campagnes budgétaires au comité technique dédié (comité économique et budgétaire) et au comité d’entreprise, ainsi qu’au conseil d’administration qui les arrête.

À partir de l’année 2015, trois axes majeurs ont été présentés :

  • le développement du contrôle de gestion et des outils de pilotage ;
  • le renforcement de la politique d’achat et d’optimisation des coûts ;
  • la recherche de nouveaux financements et la diversification des ressources.

Pour gérer les activités et les actions des établissements, outre la comptabilité générale, le siège utilise une comptabilité budgétaire et une comptabilité analytique.

Processus 2 : Gestion comptable, budgétaire et financière - objectifs atteints

  • La fusion des bases comptables entre le CEREP et PHYMENTIN - la définition du plan comptable associatif ; 
  • La création d’un manuel de procédures qui est en cours actuellement, et la mise en place d’un contrôle de gestion ; 
  • La recherche et la gestion de nouveaux financements, de subventions publiques et privées pour des actions de recherche ou de développement, et notamment : l’action de soutien à la parentalité au COFI CMP/la subvention de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) et les subventions des Pâtes au Beurre, depuis 2003 et toujours d’actualité ;
  • L’action de recherche appliquée qui utilise le robot NAO comme support relationnel et de dynamique groupale auprès d’enfants porteurs de troubles du spectre autistique au Centre André-Boulloche/plusieurs dossiers de subventions. Actions 2017-2019 ;
  • La mobilisation pour recueillir la taxe d’apprentissage pour l’IME ;
  • La renégociation de tous les contrats de prestations de service et de maintenance, avec l’adhésion pour tous les établissements au groupe d’achat le Cèdre ; 
  • Des négociations avec les banques pour les prêts bancaires concernant les prêts immobiliers et les remboursements anticipés ;
  • L’intégration des nouveaux cadres de remontée des activités et du budget - à noter que le pour le secteur sanitaire et pour le secteur médico-social, les cadres règlementaires changent tous les ans.