Les principes universels et associatifs du fondement de l'action

En référence à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, à la Convention Internationale des Droits de l'Enfant ainsi qu'à la charte du patient hospitalisé, les actions individuelles et collectives des professionnels, des administrateurs et des bénévoles auprès des individus sont fondées sur les principes humanistes et spirituels qui reconnaissent la valeur propre et les droits de chaque être humain quelles que soient son origine, sa religion, ses opinions et sa culture.
La personne est accompagnée et prise en charge dans les établissements de l'association comme un « être humain en perpétuel devenir » avec son environnement, ses potentialités et sa temporalité d'évolution qui lui sont propres.

  • L'enfance, le soin psychique : un engagement

« Dans un contexte où la culture de l'expertise, du résultat et de la rapidité disqualifie souvent les parents ainsi que l'enfant dans ses spécificités développementales, le Cerep-Phymentin offre un espace de soin, de formation et de recherche respectueux de la croissance et de la maturation psychique des enfants en souffrance psycho­pathologique. L'ancrage de la réflexion et de la pratique dans une perspective pédo-psychiatrique psychanalytique fonde notre identité associative au service des enfants et de leurs familles. » Citation du Pr Bernard Golse (président de l'association)
« Les administrateurs et les professionnels des établissements, s'engagent à suivre les missions et les valeurs de l'association, devant l'usager et sa famille, devant les pairs institutionnels et professionnels, ainsi que devant la société et ses institutions publiques. »

Nos positionnements :

L'autisme : se référer en même temps aux avancées spectaculaires des neurosciences et aux acquis

de la psychopathologie et de la psychanalyse. Seule l’exclusion est à exclure.