Institution et équipe

Une équipe pluridisciplinaire

Le CMPP est un établissement de soins dirigé sur le plan médical par un médecin directeur, psychiatre, le Docteur P. Metello.

  • 3 médecins pédopsychiatres/psychiatres ;
  • 7 psychothérapeutes ;
  • 2 orthophonistes dont une spécialisée en logico-mathématiques ;
  • 1 psychomotricienne ;
  • 1 chef de bureau ;
  • 1 secrétaire médicale ;
  • 1 assistante sociale.

Dans chaque situation, le médecin est le plus souvent l’interlocuteur privilégié de la famille, garant de l’élaboration du projet thérapeutique en accord avec celle-ci, projet qui engage un ou plusieurs membres de l’équipe pluridisciplinaire. Il coordonne et anime une prise en charge cohérente, fruit de la collaboration de divers acteurs thérapeutiques qui agissent par délégation et sous sa responsabilité. Le médecin est également l’interlocuteur des autres médecins dans les institutions partenaires : médecin scolaire, médecin conseil de la sécurité sociale (prise en charge signée par lui), médecin référent de la MDPH, médecin responsable d’un hôpital de jour ou d’un service hospitalier vers lequel un patient doit être dirigé. Il peut être aussi en relation avec l’institution judiciaire (dans le cadre d’un signalement au Procureur de la république par exemple).

Les réunions

  • Les réunions cliniques : synthèse autour de l'enfant

Les personnes concernées par l’enfant et sa famille se réunissent pour communiquer autour des bilans, des consultations, et des thérapies en cours. Cet échange participe à l’élaboration ou au suivi du projet individuel de l’enfant. Un diagnostic peut parfois être posé.

Ce travail de réflexion clinique permet de faire le lien avec les différents intervenants de l’institution. Non seulement c’est un soutien pour chaque thérapeute dans son projet avec l’enfant, mais il permet aussi un suivi plus cohérent pour l’enfant.

  • Les réunions avec les partenaires extérieurs

En fonction des partenaires, nous invitons ces derniers (avec l’accord de la famille) à faire le point sur un enfant avec le médecin référent et éventuellement un membre de l’équipe ; l’assistante sociale, les thérapeutes qui n’y assistent pas forcément afin de préserver la confidentialité du travail mis en place. Mais bien évidemment, ces rencontres sont préparées ensemble, en amont par les différents intervenants de l’enfant et/ou de l’adolescent. Ce travail participe au projet de soin.

  • Les réunions institutionnelles

Il s’agit de réfléchir sur les projets et demandes de soin dans leur globalité et de donner un sens clinique à ce qui pourrait être mis en place au sein de l’équipe pour répondre aux besoins. Cela permet d’échanger sur la diversité de nos pratiques et de nos références théoriques.
C’est également un temps pour faire le point sur le fonctionnement en présence de tous les membres de l’équipe (organisation pratique, plannings…).

Un travail en réseau

La plupart des enfants accueillis dans notre CMPP sont scolarisés. L’école est notre partenaire principal. Nous pouvons aussi être en relation avec d’autres instances : éducatives, sociales et judiciaires.

  • Éducation nationale

En lien avec les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées et avec l’accord des familles, nous nous efforçons d’être attentifs à l’environnement scolaire de l’enfant ou l’adolescent afin de favoriser une bonne évolution des apprentissages.
Si la famille l’autorise, nous établissons, en accord avec la famille, des rencontres au CMPP. Enfin nous participons, autant que nécessaire, aux réunions dans les écoles si cela nous semble pertinent.
Il nous paraît important de maintenir une différenciation des lieux par rapport aux rôles et fonction de chaque « institution ». D’autre part, il nous paraît nécessaire d’assurer à l’enfant et à sa famille la confidentialité des informations confiées au CMPP.
C’est l’assistante sociale qui se charge particulièrement de la transmission avec les partenaires extérieurs. Elle est amenée à signifier l’engagement du travail en partenariat, en participant aux réunions d’équipes éducatives dans les établissements et en formalisant par la signature d’un PPS avec les parents et l’école selon les termes règlementaires, un projet adapté aux besoins de l’enfant et/ou l’adolescent.

  • Les partenaires médicaux

Certaines familles sont dirigées vers le CMPP par des instances médicales libérales (médecins de ville ou des services de soins, hôpitaux) ou des rééducateurs (orthophoniste, psychomotricien) et des psychologues. Ce sont alors les médecins référents qui sont en relation avec ces interlocuteurs.

  • Les services socio-éducatifs et justice (ASE, AEMO)

Lorsqu’un enfant ou un adolescent et sa famille font une demande, sur les conseils d’un service éducatif et/ou judiciaire, le principe d’échange avec les partenaires socio-éducatifs et/ou judiciaires, se fera dans un second temps pour permettre à l’enfant ou l’adolescent et sa famille d’engager un suivi différencié.

Nous rappelons l’importance d’être repéré dans notre fonction d’accompagnement psychique et de laisser du temps à l’enfant ou l’adolescent pour s’approprier ce travail de soutien.
De même, nous informons toujours les services partenaires de cette temporalité que nous introduisons dans le projet d’admission d’un enfant.
Par la suite, un travail d’élaboration peut s’amorcer.

  • Les internats (exemple : Saint-Charles à Issy-les-Moulineaux, dans le 92)

  • Les établissements de soins (CATTP, CMP, HDJ)

Le travail de collaboration et de complémentarité avec d’autres structures de soin nécessite un projet spécifique mis en œuvre avec et par la famille.

Certaines familles arrivent après des successions de prises en charge diverses et séquentielles.

  • Le Réseau Paris-Sud

Dans l’esprit de la circulaire DH/EO/97 n°97/277 du 9 avril 1997 relative aux réseaux de soins, un groupe s’est constitué en vue de faciliter les rencontres entre les diverses filières de soins existantes sur les XIVe, XVe, XVIe et Ve arrondissements de Paris, afin de permettre une bonne articulation entre les activités de prévention et de soins.