Hôpital de jour du Parc Montsouris : retour sur 2017

rapport_activite_2017_hdj_montsouris.jpg

2017 a été une année de grande sérénité institutionnelle, permettant le déploiement des savoir-faire de l’équipe de l’hôpital de jour à l’extérieur de l’institution.

Il est remarquable de constater que ces interventions ont concerné à chaque fois les deux composantes, soignante et pédagogique, de notre établissement.

  • Ainsi, le Centre pour la prévention des infections liées aux soins (CPIAS), nous a sollicités pour une intervention en octobre 2017 autour de l’hygiène des mains. Cette intervention, s’appuyant à la fois sur la clinique de nos infirmiers et sur les expériences menées avec nos patients-élèves par l’enseignante de SVT, a réuni la directrice adjointe, les infirmiers et la professeure de SVT.
  • Toujours en octobre, un trio réunissant les deux psychiatres et l’enseignante de Lettres a donné dans le cadre du COPES une conférence autour de la « panne de vie » à l’adolescence et de la pertinence d’un dispositif de soins alliant prises en charge médiatisées et scolarité.
  • Sur un autre plan, la remarquable thèse de doctorat en psychologie soutenue en novembre 2017 par cette même enseignante (Madame Anne-Marie Paul) s’appuyant sur la danse, médiation mise en place et développée depuis plus de trente ans à l’hôpital de jour, a permis une reconnaissance universitaire de ce travail.
  • Enfin, nous avons été reconnus et sollicités par la MASESH (mission académique à la scolarisation des élèves en situation de handicap) comme terrain de stage et de formation pour un directeur et des enseignants stagiaires.

Cette dynamique s’est poursuivie en ce début d’année 2018, avec le colloque du Collège International de l’Adolescence (CILA) sur « l’adolescent dans son institution » réunissant un grand nombre d’intervenants travaillant ou ayant travaillé à l’hôpital de jour du Parc Montsouris.

De même, notre équipe de psychodramatistes intègrera prochainement le COPES afin d’y assurer une formation sur le psychodrame.

Tout cela, ainsi que la mobilisation des soignants autour de différents nouveaux projets, nous semble témoigner de la bonne santé de notre institution, de son dynamisme et de sa capacité de rayonnement.

►Consultez l’intégralité du rapport d’activité 2017 de l’hôpital de jour du Parc Montsouris.