Copes : retour sur 2017

rapport_activite_2017_copes.jpg

La stratégie décidée en début 2017 au regard de la situation très préoccupante de l’année précédente et les efforts majeurs qui en ont découlé ont abouti à des résultats qui pour ne pas être mirifiques sont néanmoins tout à fait encourageants.

Le bilan de cette année est réconfortant et rassurant. Se recentrer sur le cœur de métier a porté ses fruits et permet d’envisager l’avenir d’une façon certes encore très fragile mais dans des perspectives constructives.

Le Copes est fier d’être toujours présent dans le champ de la formation permanente et d’avoir maintenu malgré les vicissitudes budgétaires et normatives la qualité de ses actions. Nous sommes encore et toujours repérés comme un lieu de grande qualité tant dans le choix des formateurs, les thématiques travaillées, l’accueil réservé à tous… bref, un lieu de pensée où il fait bon être.

À nous de préserver cette réputation d’excellence ! Pression de taille !

Il faut rendre hommage à l’équipe du Copes très malmenée et sollicitée cette année : un départ d’une chargée de mission. Un autre départ au secrétariat, poste resté vacant un trimestre entier. Ceci dans le contexte d’une charge de travail exponentielle et d’une équipe de petite taille ! Nul ne s’est démobilisé et l’équipe a réussi à maintenir le cap, ce qui témoigne d’une réelle identification aux enjeux du Copes. Voilà indéniablement un des points forts du Copes !

Nous allons de ce fait pouvoir à nouveau ouvrir le Copes sur des perspectives plus larges et innovantes, penser de nouveaux partenariats, de nouveaux outils pédagogiques, de nouvelles thématiques... et penser l’avenir en termes moins frileux !

►Consultez l’intégralité du rapport d’activité 2017 du Copes.