COFI-CMP

cofi_cmp_activites_site.png

Le COFI-CMP : de nombreuses cordes à son arc

Il associe consultations médico-psychologiques, filiations et agréments mais aussi expertises auprès des tribunaux. La consultation pour l’Enfant et la Famille s’est ouverte en 1981, à l’initiatve du professeur Michel Soulé. Devenu COFI-CMP en 2000, elle a depuis étendu ses activités en développant les pôles consultations-filiations, agréments et expertises auprès des tribunaux. Au sein du 15e arrondissement, une porte s’ouvre sur une salle d’accueil chaleureuse aux allures enfantines où les couleurs pastel sont baignées de lumière tamisée. Interviewée, Martine Paucher, psychologue, nous éclaire sur les missions de tous au sein de cette structure très dynamique.

Un Centre-Médico-Psychologique classique

Nous avons d’abord une activité de CMP où l’on reçoit des familles dont les enfants ou adolescents rencontrent des difficultés : troubles du sommeil, difficultés scolaires, troubles du comportement… Dans la mesure où nous sommes une petite équipe, à temps partiel, et que nous n’avons pas d’assistante sociale, nous renvoyons vers d’autres CMP ou vers des professionnels du privé quand nous repérons des situations dont nous ne pourrons assurer le suivi. De façon générale, nous proposons aux familles des prises en charge et un rythme correspondant au besoin de chacun : psychothérapie, psychomotricité ou séances d’orthophonie, ces dernières étant maintenant réalisées en externe.

Les consultations Filiation liées à l’adoption

On reçoit de plus en plus de demandes liées à l’adoption. J’imagine que nous sommes davantage connus grâce à un travail que nous avons effectué pour nous faire connaître auprès des professionnels du 15et des écoles. Nous avons d’ailleurs de plus en plus de familles de l’arrondissement même si nous continuons à recevoir des gens de banlieue voire de province.

Nous proposons donc un lieu thérapeutique d’écoute et de parole aux parents ayant adopté et rencontrant des difficultés avec leur enfant. Ces familles consultent beaucoup car elles ne sont pas effrayées dans la mesure où étant passées par la case agrément, elles ont déjà rencontré des psychologues et connaissent un peu ce type de travail psychique. Elles viennent aussi plus spontanément et se sentent dégagées car les questions portent en théorie sur la situation d’adoption.

Des couples ou des personnes célibataires en cours d’agrément ou l’ayant déjà obtenu  viennent aussi nous consulter soit parce qu’ils souhaitent approfondir un certain nombre de questions soit parce qu’ils sont dans l’incertitude avant l’arrivée de l’enfant.

Consultations et agréments

Nous travaillons, par ailleurs, en lien avec les Conseils Généraux de Paris et de la région parisienne (77, 91,92 et 94). Ils font appel à nous pour intervenir dans le cadre des agréments pour l’adoption. À ce titre, notre très bonne connaissance de ce terrain est éclairante et nous permet de mieux mesurer certains risques, même si notre rôle reste consultatif.

Expertises auprès des tribunaux

Nous réalisons aussi des expertises auprès des tribunaux et de l’Aide Sociale à l’Enfance. Nous faisons des examens médico-psychologiques d’enfants et d’adolescents et étudions les interactions avec les familles et leur entourage. Ces examens sont effectués par un psychiatre et une psychologue à la demande du juge pour Enfants, du juge aux affaires familiales ou d’équipes d’origines diverses (Aide Sociale à l’Enfance ou Placement familial). Nous effectuons, en outre, des supervisions d’équipes engagées dans des situations difficiles.

Un projet bien engagé

Nous travaillons actuellement sur un projet d’accueil groupal de parents et d’enfants dans une perspective préventive et groupale. Cette approche préventive de la santé psychique nous tient beaucoup à cœur et s’organise avec le soutien des « Pâtes au beurre » (Sophie Marinopoulos, Nantes) et son concept spécifique : accueil gratuit, anonyme, sans limite d’âge et sans rendez-vous.

  • Appel à générosité

Certaines familles font des dons et ceux-ci sont toujours bienvenus. On s’en sert pour les abonnements des livres pour la salle d’attente, pour l’achat de jouets pour la thérapie, voire pour la décoration que les gens apprécient beaucoup. Nous vous attendons nombreux.