Prise en charge

vignette_Boulloche.png

Admission

Le processus d’admission s’engage à la demande des familles, sur l’indication et avec la collaboration des médecins et des services spécialisés qui suivent l’enfant. À l’issue d’une série de consultations pour l’enfant et sa famille auprès de l’un des médecins psychiatres de l’équipe, il est proposé une semaine dite « d’observation » au sein de l’institution, au cours de laquelle l’enfant rencontre les différents membres de l’équipe ainsi que les autres enfants accueillis. La décision d’admission est prise à l’issue de cette période, au cours d’une « synthèse d’admission » à laquelle participe l’ensemble de l’équipe, sous la responsabilité du médecin psychiatre ayant reçu l’enfant et sa famille. L’admission définitive résulte d’un accord entre l’équipe de l’hôpital de jour, l’enfant et la famille sur la nature et les modalités de la prise en charge. Cet accord prend forme dans le « Contrat d’engagement aux soins » écrit et signé conjointement par les parties. Il est signé lors d’un rendez-vous avec le médecin référent de l’enfant qui présente à cette occasion les bénéfices attendus de cette hospitalisation et les risques éventuels qui peuvent apparaître.

Le déroulement de la prise en charge

À l’hôpital de Jour, les enfants bénéficient d’une prise en charge globale avec trois dimensions : soignante, éducative et pédagogique. Sous la responsabilité du médecin référent de l’enfant et selon le projet individualisé de chacun, se mettent en place :

  • une prise en charge éducative en groupe ;
  • des soins de nature psychothérapique ;
  • des rééducations en orthophonie et en psychomotricité lorsqu’elles sont indiquées ;
  • une scolarité et une pédagogie adaptées ;
  • divers ateliers servant de support aux objectifs thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques ;
  • un travail de guidance familiale conduit  par les médecins psychiatres.

Les groupes éducatifs

Les enfants sont accueillis quotidiennement dans l’une des quatre unités éducatives qui constituent leur point d’ancrage au sein de l’hôpital de jour. Là, dans un cadre rassurant et attentif où le rythme et les difficultés de chacun sont pris en compte, le travail porte sur le développement des capacités socio-relationnelles et d’autonomie, l’adaptation aux règles de la vie collective, le soutien des processus d’apprentissage. Les éducateurs utilisent un certain nombre d’activités comme support à ce travail (activités manuelles, créatives, ludiques, sportives, culturelles, d’éveil…). L’ouverture sur le monde est toujours favorisée par des sorties régulières, et par des séjours thérapeutiques qui font partie intégrante du projet soignant. À ce titre, la participation aux séjours thérapeutiques est obligatoire pour tout enfant accueilli à l’hôpital de jour. Les enfants partent à la mer, à la campagne ou à la montagne, accompagnés par plusieurs membres de l’équipe qui les connaissent bien et avec lesquels ils ont une relation de confiance.

Les psychothérapies individuelles et les rééducations

À partir de l’unité fondamentale que constitue le groupe éducatif pour chacun des enfants, des prises en charge spécialisées leur sont proposées, en fonction de leurs besoins :

  • psychothérapies individuelles ;
  • rééducations en orthophonie et/ou psychomotricité individuelles ou en petit groupe.

La scolarité

La scolarité est assurée pour chaque enfant dans le cadre d’un projet adapté et individualisé, soit à l’intérieur de l’hôpital de jour, soit par le biais d’une scolarisation à temps partiel dans des structures ordinaires ou spécialisées de l’Éducation nationale. Le projet scolaire fait l’objet d’une contractualisation entre la famille, l’Éducation nationale et l’hôpital de jour : c’est la signature du PPS (Projet Personnalisé de Scolarité), coordonnée par l’enseignant référent de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Ainsi, en fonction des modalités de scolarisation, l’accueil dans notre structure peut se décliner sous la forme d’un soin à temps plein ou à temps séquentiel. Ces deux modalités peuvent évoluer dans le temps en fonction des besoins de l’enfant.                                                                                                                                          

Les ateliers

Tous les professionnels utilisent différents outils pour servir les objectifs thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques. Ainsi, en fonction des difficultés propres à chaque enfant et des objectifs de soin identifiés, divers ateliers peuvent être proposés : conte, langage, voix, numérique, développement de l’empathie par le Jeu des Trois Figures, techniques Snoezelen, danse, jardinage, arts plastiques… Pour animer certains ateliers, des intervenants extérieurs à l’institution peuvent être sollicités. Spécialisés dans divers domaines hors du champ soignant (artistes, professeurs de la Ville de Paris, …), ils apportent leur expérience et leur savoir-faire sur des projets précis.                                                              

Le travail avec les familles 

Le travail avec l’enfant ne peut se concevoir sans le travail avec sa famille. Des entretiens réguliers sont proposés auprès du psychiatre référent de l’enfant, et l’engagement à respecter ces rencontres est un préalable indispensable à sa prise en charge. La possibilité de rendez-vous avec tous les autres professionnels intervenant auprès de l’enfant est également possible, que ce soit à la demande de la famille ou de l’équipe.

Le travail en réseau 

L’équipe de l’hôpital de jour travaille en partenariat avec tous les intervenants participant à la prise en charge des enfants : intervenants soignants, pédagogiques, socio-éducatifs ou judiciaires. Des réunions se tiennent, permettant de confronter les regards et les approches, et d’inscrire le projet dans une dimension évolutive tenant compte des divers aspects de la vie de l’enfant. Ces échanges sont cependant limités aux informations permettant une meilleure compréhension des difficultés de l’enfant ; ils respectent l’intimité familiale et tout ce qui peut être confié au cours d’entretiens liés par le secret médical et professionnel.

La fin du séjour

L’hôpital de jour est agréé pour la prise en charge des enfants jusqu’à leurs 14 ans. La sortie pourra toutefois être envisagée à tout moment au cours du séjour, quel que soit l’âge, si l’évolution de l’enfant conduit à envisager un autre projet (autre structure institutionnelle, rescolarisation…). Le projet de sortie est réfléchi bien en amont avec le jeune, sous la responsabilité du psychiatre référent, et en concertation avec la famille. Il s’agira d’accompagner le jeune et sa famille, tant sur le plan psychologique que sur le plan pratique, dans un processus de changement et dans un projet porteur d’évolution.

Nos partenaires

  • Soins

3e Secteur de psychiatrie infanto-juvénile de Paris (secteur géographique des 9e et 10e arrondissements)

L’hôpital de jour n’est pas sectorisé, mais une priorité est réservée dans l’examen des dossiers aux patients adressés par l’équipe du 3e secteur.

Service d’accueil des urgences du Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière

Pour toute situation d’urgence psychiatrique en dehors des jours et heures d’ouverture de l’hôpital de jour, les familles peuvent s’adresser, si elles le souhaitent, au Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière.

Service de génétique du Professeur Arnold MUNNICH-Necker Enfants Malades et Élan Retrouvé

Des consultations pluridisciplinaires de génétique se tiennent à l’hôpital de jour, trois samedis matin par an, avec le Professeur Arnold MUNNICH. Elles ont lieu sur proposition du médecin référent de l’enfant, avec l’accord de la famille et en sa présence.

Réseau RHAPSODIF

Un dépistage dentaire régulier est organisé en partenariat avec le réseau RHAPSODIF.

  • Pédagogie

Éducation nationale

Une unité d’enseignement composée de deux enseignants spécialisés mis à disposition par l’Éducation nationale à temps plein a été créée par signature d’une convention en 2011.

Ville de Paris

Nous bénéficions des interventions des professeurs de la Ville de Paris en sport, arts visuels et musique.

  • Recherche

Association PRÉAUT/Croix-Rouge

Destinée à soutenir la recherche et informer sur l’autisme, l’association PRÉAUT est à l’origine de la recherche sur les ateliers-classes menée depuis 2013 à l’hôpital de jour (ateliers de pédagogie intensive et séquentielle destinée aux enfants autistes).

  • Culture et ateliers

Nous nouons des partenariats réguliers avec des institutions et associations culturelles telles que :

  • Le musée Carnavalet ;
  • Les ateliers du musée du Louvre ;
  • L’Opéra Comique ;
  • L’association Plein Jour ;
  • La Compagnie de danse Philippe Ménard ;
  • MAS les 2 marronniers (salle Snoezelen) ;
  • Piscines et gymnases de la Ville de Paris.
  • Formation

Nos stagiaires viennent :

  • d’écoles d’éducateurs spécialisés (IRTS, CEMEA…) ;
  • des départements de psychologie des universités parisiennes ;
  • de l’École des psychologues praticiens ;
  • d’écoles d’orthophonie.
  • Réseaux et associations

Adhésion à l’Association Nationale des Hôpitaux de Jour (ANHDJ)

Adhésion au RAAHP (Rassemblement pour une Approche des Autismes Humaniste et Plurielle)

Nos spécificités

  1. Une équipe pluridisciplinaire 
  2. Une approche intégrative des difficultés de l’enfant adossée à des actions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques
  3. Un projet de prise en charge individualisé pour chaque enfant
  4. Une pédagogie adaptée à chacun
  • L’atelier-classe GPIS

Il accueille chaque matin 4 enfants encadrés par 4 professionnels pour une approche pédagogique structurée particulièrement adaptée aux enfants autistes ayant peu de langage. Ce dispositif fait l’objet d’une évaluation dans le cadre d’une recherche action se tenant dans une douzaine d’établissements du territoire français.

  • La place de la culture et des pratiques artistiques

Des ateliers à médiation artistique : arts plastiques et arts visuels, musique et chorale 

Des partenariats avec des institutions culturelles parisiennes telles que le musée Carnavalet, l’Opéra Comique ou les ateliers du musée du Louvre 

Des artistes auprès des enfants : en 2015-2016, la résidence artistique du pianiste et compositeur Frank Krawczyk (association Plein Jour), les ateliers de la Compagnie de danse Philippe Ménard

  • La place du numérique

Grâce à des subventions (SFR, RATP), l’hôpital de jour a pu s’équiper de tablettes tactiles. Des ateliers numériques sont développés depuis 2 ans, utilisant des tablettes tactiles et des jeux vidéo, et visant des objectifs de socialisation et de développement de la communication.

  • Le Jeu des Trois Figures

Dispositif proposé par le psychiatre Serge Tisseron, le Jeu des Trois Figures vise le développement des capacités d’empathie par une forme de jeu théâtral au service d’expériences partagées. Il se tient chaque semaine sur deux unités éducatives.

  • L'approche Snoezelen

Plusieurs professionnels de l’équipe se sont formés en 2015 à cette approche psychocorporelle. Une salle équipée est mise à notre disposition chaque semaine à la MAS des 2 Marronniers (Paris 10e).

  • Les séjours thérapeutiques

Chaque unité éducative part chaque année pour un court séjour de 3 jours. À la fois découverte d’un nouvel espace, et expérience d’autonomie et de séparation, les séjours thérapeutiques font partie intégrante du projet de soin des enfants.

  • Les consultations pluridisciplinaires de génétique

Dans le cadre d’un partenariat avec le service du Professeur Arnold MUNNICH - Hôpital Necker-Enfants Malades, nous organisons plusieurs samedis matin par an à l’hôpital de jour des consultations pluridisciplinaires de génétique. Il s’agit de proposer à chaque enfant et chaque famille un bilan conforme aux données actuelles de la science pour rechercher une éventuelle cause aux troubles présentés. Ces consultations ont lieu sur proposition du médecin référent de votre enfant, avec votre accord et en votre présence.

  • La recherche

Conscients de l’importance de l’évolution des soins, des enjeux de l’évaluation, notre hôpital de jour participe à des programmes de recherche clinique et promeut des projets :

  1. la recherche action sur l’approche pédagogique intensive séquentielle des ateliers-classe GPIS ;
  2. le projet de recherche sur l’utilisation des nouvelles technologies comme facteur de socialisation.

Nos articles